ESCAUT

L’ESCAUT,
UNE AUTOROUTE FLUVIALE INTERNATIONALE !

L’Escaut est un fleuve de 350 km qui traverse le nord de la France, la Belgique et également le sud des Pays-Bas. Canalisé de Cambrai à la frontière Belge, l’Escaut reçoit le Canal de Saint-Quentin puis de nombreux affluents comme l’Ecaillon ou la Rhonelle, prenant naissance dans la forêt de Mormal. L’Escaut est une véritable autoroute fluviale entre Flessingue, Anvers, et Valenciennes.  
Mais que savez-vous de la provenance et de la qualité de son eau ? On vous en dit plus.

En savoir plus sur le territoire de l’Escaut

Quelle est la qualité  de l’eau sur le territoire de l’Escaut ?

Le territoire de l’Escaut dispose d’un paysage très varié, entre son réseau dense de cours d’eau, ses milieux humides, forestiers et ses terrils.

L’amont du canal de l’Escaut se situe dans une vallée plus ou moins humide, tandis que l’aval est fortement urbanisé et industrialisé, avec l’agglomération de Valenciennes.

Ces milieux naturels sont menacés à différents titres :  l’urbanisation qui se fait au détriment des espaces agricoles et des milieux humides, mais également certaines pratiques agricoles comme le drainage, le retournement des prairies ou l’utilisation de produits phytosanitaires. Ces dernières favorisent le ruissellement de l’eau et des sédiments lors d’épisodes pluvieux et entraîne in fine inondations et coulées de boue.

Ces phénomènes, auxquels s’ajoutent les défauts de système d’assainissement, un manque de gestion des eaux pluviales, des rejets industriels,  voire même des rectification des cours d’eau, impactent la qualité de l’ensemble des cours d’eau du territoire. Et c’est le cas également pour la qualité de la ressource en eau souterraine, et donc l’alimentation en eau potable du territoire.

D’où provient l’eau  potable sur le territoire de l’Escaut ?

L’eau potable est exclusivement pompée dans les nappes phréatiques. Sur ce territoire, on dénombre 277 points de captages  : 153 sont destinés à l’alimentation en eau potable, 43 pour les besoins industriels et 22 pour l’irrigation, majoritairement dans le Sud du territoire.

Un plan d’actions pour maintenir la qualité de l’eau : le SDAGE

Le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux ou SDAGE 2022-2027 prévoit d’allouer un montant minimum de 123 millions d’euros pour améliorer la qualité de l’ensemble des cours d’eau de ce territoire  Pour atteindre ces objectifs, une série d’actions est prévue comme par exemple : la gestion des eaux pluviales sur la station d’épuration de Saint-Aubert ou Caudry, la mise en place de pratiques agricoles pérennes pour lutter contre l’érosion, très présente près de l’Escaut.

L’Escaut à Cambrai (crédit photo : AEAP)

Décryptage de votre facture d’eau

Puisque l’eau est gratuite, à quoi sert la facture d’eau payée ? Vous allez payer pour les services annexes qui permettront l’acheminement de l’eau potable jusqu’à votre robinet. Votre facture d’eau comprend également le financement des services d’eau potable et d’assainissement de votre territoire, ainsi que des taxes pour protéger les ressources en eau de notre région.

Mais comment agir pour préserver la qualité de l’eau potable sur ce territoire ? 

Chacun peut contribuer à sa manière et à son niveau avec des actions diverses : économiser et réutiliser vos ressources, pister les fuites dans votre maison, … et donner votre avis sur le sujet en participant à cette consultation du public.

Votre avis compte ! Je donne mon avis